Ibrahim TALL

Né le : le 17 Mai 1979 à Ouagadougou (Burkina Faso)

  • Grade
  • Enseignant à Temps Plein à l’UFR Sciences Juridiques et Politiques de l’Université de Ouaga 2 (Burkina Faso), Doctorant en Droit Public au CERDRADI  -GRECCAP  .
  • Sujet de thèse  :
  • « La problématique de l’identité dans le processus de consolidation de l’Etat de droit et du constitutionnalisme en Afrique », sous la direction du Pr Alioune FALL (directeur de thèse), Agrégé des Facultés de Droit, Professeur des Universités en droit public et Directeur du CERDRADI de l’Université Montesquieu-Bordeaux IV (FRANCE) et du Pr Augustin LOADA (co-directeur de thèse), Agrégé des Facultés de Droit, Professeur Titulaire de Droit Public et de Science Politique à l’Université de Ouagadougou (BURKINA FASO) et Directeur Exécutif du Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) au Burkina Faso.
  • Coordonnées professionnelles en France et au Burkina Faso :
  • CERDRADI-GRECCAP, Université Montesquieu-Bordeaux IV, Avenue Léon Duguit, 33608 PESSAC Cedex. Tél. : 05 56 84 85 14 Mobile : 06.88.04.13.30. Fax : 05 56 84 86 65 Mobile (Burkina Faso) : +226.74.24.92.92. Courriel : ibrahimtall ymail.com ou ibrahim.tall univ-ouaga.bf.
  • Axes principaux de recherche :

• Droit constitutionnel : Etat de droit, constitutionnalisme africain, questions identitaires, violations de la constitution, révisions constitutionnelles, séparation des pouvoirs, contrôle juridictionnel, justice constitutionnelle.

• Droit International Humanitaire : Génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

• Politiques publiques : rationalité et efficacité des politiques publiques, appropriation des politiques publiques par les élus locaux, politiques publiques de santé.

• Population, Santé et Développement : Population et droit, population et société, population et environnement, dynamique et structure des populations, population et santé, migrations, démographie.

• Droits de l’Homme et Santé Publique : Secret médical et VIH/SIDA, mortalité maternelle, mutilations génitales féminines, répression de la transmission volontaire du VIH.

• Droit de la santé : Droit hospitalier, contrat médical, secret médical, responsabilité médicale, ordre public sanitaire, Droit international de la Santé. • Bioéthique et éthique médicale : recherche clinique, essais cliniques/thérapeutiques, déontologie et éthique médicale/paramédicale.

Laboratoire d’appartenance

CERDRADI (Centre d’études et de recherches sur les droits africains et sur le développement institutionnel des pays en développement) équipe d’accueil du GRECCAP (Groupement de recherches comparatives en droit constitutionnel, administratif et politique).

  • Matières enseignées : • Droit constitutionnel, Droit international public, Droit administratif • Droit de la santé • Politiques publiques • Interrelations, Population, Santé et Développement
  • Activités hors Montesquieu :

 Enseignant à temps plein à l’UFR Sciences Juridiques et Politiques de l’Université de Ouaga 2 (Burkina Faso).

 Enseignements / Recherches

 Renforcement des capacités

 Suivi-évaluation des programmes et projets de développement

  • Travaux scientifiques :

• 2012-2013 : Thèse de Doctorat en Droit Public (en cours), Université Montesquieu-Bordeaux IV. Sujet de thèse : « La problématique de l’identité dans le processus de consolidation de l’Etat de droit et du constitutionnalisme en Afrique ».

• 2008-2012 : Thèse de Doctorat en Population, Santé et Développement (Thèse unique). Sujet de thèse : « les mutilations génitales féminines au Burkina Faso, essai d’approche systémique d’un phénomène social », Université Cheikh Anta Diop de Dakar (SENEGAL).

• 2009 : Master 2 Recherche Droit de la Santé de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar obtenu avec la Mention Assez Bien. Mémoire sur le thème : « Les aspects juridiques de l’information des adolescents infectés par le VIH/SIDA au Sénégal », Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

• 2008 : Certificat en discrimination, santé et droits humains de l’Université de Genève.

• 2007-2008 : DEA en Population, Développement et Santé de la Reproduction de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar obtenu avec la Mention Bien. Mémoire sur le thème « Etude critique des cadres juridiques des politiques en matière de santé de la reproduction des adolescents au Burkina Faso et au Sénégal ».

Publication  :

Le secret et sa violation, contribution à une meilleure connaissance de la responsabilité des dépositaires de secrets en droit Sénégalais, les éditions universitaires européennes, Avril 2011, 50 pages.

Agenda

<<

2017

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Parution de l'ouvrage« Déterminants des conflits et nouvelles formes de prévention »


PDF - 1.8 Mo
PDF - 1.8 Mo

Parution de l'ouvrage« La justice constitutionnelle au Sénégal »

Cet ouvrage de M. El Hadji Omar Diop, membre du CERDRADI   et enseignant à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, a été édité chez CREDILA/OVIPA à Dakar (Sénégal), avec la préface du Pr. Alioune Badara FALL, directeur du CERDRADI.

Voir la couverture et le résumé de l’ouvrage

PDF - 62 ko

PDF - 62 ko
PDF - 62 ko

Les actes du colloque sur « Les tabous du constitutionnalisme » ont été publiés dans le numéro 242 de la Revue Afrique contemporain

Les actes du colloque de Lomé (2010) sur « Les tabous du constitutionnalisme en Afrique » ont été publiés dans le numéro 242 de la revue « Afrique contemporaine ».

Sont jointes ici la première et la quatrième de couverture contenant la liste des différentes contributions figurant dans ce numéro 242 de la revue « Afrique contemporaine »


PDF - 222 ko
PDF - 222 ko
PDF - 947 ko
PDF - 947 ko